L’Oulipo

Ouvroir de Littérature Potentielle.

Ce n’est pas un mouvement

littéraire mais un groupe qui se réunit pour le plaisir de travailler

sur l’exploration des 

potentialités de la littérature

et plus généralement

de la langue.

Voici des extraits à lire !

Le choix de ces exemples a été difficile car j'aime beaucoup le travail de ces artistes.

« Espèces d'espaces »,

de Georges Perec.

« L’appartement »

Les activités quotidiennes correspondent à des tranches horaires et, à chaque tranche horaire correspond une des pièces de l’appartement. En voici un modèle à peine caricatural :

07.00 La mère se lève et va   préparer le petit déjeuner 

dans la CUISINE           

07.15 L’enfant se lève et va

dans la SALLE DE BAINS

07.30 Le père se lève et..

Continuer de lire 

« Penser / Classer»,

de Georges Perec.

 

« De quelques emplois du verbe 'habiter' »

Si je passe devant l’immeuble dans lequel je demeure, je peux dire  « j’habite là » ou, plus précisément, « j’habite au premier, au fond de la cour » ; et si je souhaite donner un tour plus administratif à cette assertion, je peux dire

« j’habite au fond de la cour, escalier C, porte face ».

Si je suis dans...

Continuer de lire 

« Tentative d'épuisement d'un lieu parisien »,

de Georges Perec.

La date : 9 octobre 1974

L'heure : 14 heures

Le lieu : Tabac Saint-Sulpice

 

Je suis assis ici, sans écrire, depuis une heure moins le quart ; j'ai mangé un sandwich au saucisson en buvant un ballon de bourgueil. Puis des cafés. A côté de moi une demi-douzaine de marchands de prêts-à-porter...

Continuer de lire 

AL SITIO LENGUAS. Cours, OuLiPo, Rue.jpg

« La vie mode d'emploi » ,

de Georges Perec 

Cela pourrait commencer dans l'escalier, cet endroit neutre qui est à tous et à personne, où les gens se croisent presque sans se voir, où la vie de l'immeuble se répercute, lointaine et régulière. De ce qui se passe derrièrre les lourdes portes des appartements, on ne perçoit le plus souvent que des échos éclatés, ces bribes, ces débris, ces esquisses, ces amorces, ces incidents ou accidents qui se déroulent dans ce que l'appelle « les parties communes »,  ces petits bruits feutrés que le tapis de laine rouge passé étouffe, ces embryons de vie communautaire qui s'arrêtent toujours aux paliers.

Voir Album Chapitre 1 

Sur la quatrième de couverture de « Joconde sur votre indulgence », d'Hervé Le Tellier :

Voici 100 divagations complémentaires autour du tableau le plus célèbre au monde.

Lire :

Le point de vue de la demandeuse d’emploi

Le point de vue de l’horoscope

Le point de vue de Magritte 

Le point de vue des notes de bas de page

 

 

Sur la quatrième de couverture d’« Exercices de style », de Raymond Queneau :

Le narrateur rencontre, dans un autobus, un jeune homme au long cou, coiffé d’un chapeau orné d’une tresse au lieu d’un ruban. Le jeune homme échange quelques mots assez vifs avec un autre voyageur, puis va s’asseoir à une place devenue libre. Un peu plus tard, le narrateur rencontre le même jeune homme en grande conversation avec un ami qui lui conseille de faire remonter le bouton supérieur de son pardessus.

Cette brève histoire est racontée par Queneau 99 fois, de 99 manières différentes.

Lire :

 

L'arc-en-ciel

Analyse logique

Parties du discours

Inattendu 

 

 

Avez-vous lu tous

ces extraits ?

Lequel avez-vous

aimé le plus?

AL SITIO LENGUAS. NOUVEAU fondo transpar
AL SITIO LENGUAS. "Cursos de español en línea" ELE "Cours de français en ligne" FLE  OuLiPo, Georges Perec, La vie mode d'emploi Julio Le Parc

Pour plus d'informations et pour réserver votre place :

AL SITIO LENGUAS. "Cursos de español en línea" ELE "Cours de français en ligne" FLE
AL SITIO LENGUAS. "Cursos de español en línea" ELE "Cours de français en ligne" FLE
AL SITIO LENGUAS. "Cursos de español en línea" ELE "Cours de français en ligne" FLE